Saxifraga

.

Photo ©Hans

.

Si souvent dans l’aube minérale
je léchai ton gris de pierre

fracas,  stupeur où dissentiment
né au creux de toi

faille reins infime repli
viennent buter au soir venu,
rendre muette l’attente

Alors, une lente entourloupe
casse le passage
ouvre la fente
porte son insurrection
vers la lumière

Cela serait, nul doute,
dans la force tranquille du mystère naturel
si foudre engloutie ne s’y mêlait
à vouloir plus fort que tout
la tentation vigoureuse de régner
le théorème qui fait de toute vie
une parcelle de vérité

Valérie Brantôme, 18 XI 2015 *

 

_________________________________________________________________

* version initiale ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s