Saxifraga

.

Photo ©Hans

.

Si souvent dans l’aube minérale
je léchai ton gris de pierre

fracas,  stupeur où dissentiment
né au creux de toi

faille reins infime repli
viennent buter au soir venu,
rendre muette l’attente

Alors, une lente entourloupe
casse le passage
ouvre la fente
porte son insurrection
vers la lumière

Cela serait, nul doute,
dans la force tranquille du mystère naturel
si foudre engloutie ne s’y mêlait
à vouloir plus fort que tout
la tentation vigoureuse de régner
le théorème qui fait de toute vie
une parcelle de vérité

Valérie Brantôme, 18 XI 2015 *

 

_________________________________________________________________

* version initiale ici

Publicités

Tectoniques ~ Antoine Choplin

.
.

sans-rien
.

Sous la dolomie ocre
dans le chiffon des premiers plis

compagnon d’un nuage
de poussière sèche
j’arpente le labyrinthe de pisé
parmi les regards inaperçus

au nord
l’horizon se brouille

je pense à tout ce qui
par-delà les brumes chaudes
est criblé de vie

*

Dans le rien des Hauts-Plateaux
la ligne de chemin de fer
a le perçant de l’adolescent

elle fouille vers le sud
comme lui
dans la chair des mondes bâtis
à l’exact confin du désir
et de la colère

*

J’ai habité longtemps
la dernière maison
juste avant les déserts

j’ai attendu le jour
où d’entre toutes les soifs
celle dont souffrit Tantale
me deviendrait la moindre

et ce matin
voilà
je suis parti plus loin
parmi le sable
.

Antoine Choplin, Tectoniques
Le Réalgar, coll. L’Orpiment, 2016 –  Dessins de Corinne Penin

 

.