Balea ~ Jos Roy

 

 

 

 

 

 

l’atalaye est une tour de guet
en haut le ciel les mouettes
au milieu l’ennemi la baleine
en bas
un mot arabe
qui prendrait forme de
sentinelle
Atalaya est aussi un genre d’arbre
exotique un prénom in english watchtower
& le titre de la revue espagnole de certains témoins qui dégoulinent de témoignages

 

c’est que je suis née tout près de l’endroit du guet
& que très tôt ont chanté pour moi les baleines
mortes Eubalena glacialis que leur brèche
traverse mon réel à la façon d’un vol d’anges énormes
qu’ainsi l’immense nostalgie a rongé ses membres
qu’un bloc de beauté fuit toujours quelque part
même depuis la part obscène qui n’a plus de croyance

/ avec leur masse épique et hallucinante
avec leur voix liquide elles célèbrent Dieu / quelqu’un
m’a dit ça un jour ou peut-être ainsi
l’ai-je entendu/ — mais à ce moment chant muet —
bêtes et puissances disparues — dieu juilletiste vacant entre
océan et route nationale

 

Jos Roy, Balea [Éditions Maiatz – Bayonne]
Illustrations Éric Demelis
Traduction en basque Lucien EtxezaharretaBalea_trad extrait_basque

 

*

Publicités

Une réflexion sur “Balea ~ Jos Roy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s