David Mourão-Ferreira ~ Les dernières volontés

.

Laisse la fleur tranquille,
la mort dans le tiroir,
et le temps sur la marche.

Tu la connais, la marche :
le septième degré
au-dessus du palier :
celle qui grince quand tu passes ;
qui était la cachette
du paquet de tabac
fumé sans qu’on te voie…

Laisse la fleur tranquille.

Et sans murmure. Laisse
le temps sur la marche
la mort dans le tiroir.

Tu connais le tiroir :
le premier sur la gauche,
qui est toujours fermé.
Qui a jeté la clé
dehors par la fenêtre ?
dans le combat de la haine,
on détruit, obstinés,
sans trêve, les portraits !

Laisse la fleur tranquille.

La fleur ? Tu ne la connais pas.
Je sais. Ni moi. Personne.

Laisse la fleur tranquille.

Ne dis rien. Ecoute.
Tu n’entends pas la marche ?
Qui monte l’escalier ?
Comme il vient lentement !
Si lentement il monte…
Ne dis rien. Ecoute :
c’est à coup sûr quelqu’un,
qui apporte la clé.

Laisse la fleur tranquille.

David  Mourão-Ferreira (1927-1996)
Traduction Cécile Lombard

.

.

As últimas vontades

Deixa ficar a flor,
a morte na gaveta,
o tempo no degrau.


Conheces o degrau:

o sétimo degrau
depois do patamar;
o que range ao passares;
o que foi esconderijo
do maço de cigarros
fumado às escondidas…


Deixa ficar a flor.


E nem murmures.Deixa
o tempo no degrau,
a morte na gaveta.
Conheces a gaveta:
a primeira da esquerda,
que se mantém fechada.
Quem atirou a chave
pela janela fora?
Na batalha do ódio,
destruam-se,fechados,
sem tréguas,os retratos!


Deixa ficar a flor.


A flor? Não a conheces.
Bem sei.Nem eu.Ninguém.

Deixa ficar a flor.


Não digas nada.Ouve.
Não ouves o degrau?
Quem sobe agora a escada?
Como vem devagar!
Tão devagar que sobe…
Não digas nada.Ouve:
é com certeza alguém,
alguém que traz a chave.


Deixa ficar a flor.

David Mourão-Ferreira, Œuvre complète publiée chez Presença.

_______________________________________
► Autres poèmes (en portugais)
► NB : une traduction du même poème (trad. Michelle Giudicelli) est publiée dans l’Anthologie de la poésie portugaise contemporaine (1935-2000) aux Editions Poésie/Gallimard, 2003

Publicités

3 réflexions sur “David Mourão-Ferreira ~ Les dernières volontés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s