André du Bouchet ~ Image parvenue à son terme inquiet

.

.

L’évidence que recouvre le nom de poésie, tôt ou tard se révèle à ce point banale que chacun de plein droit se l’approprie, comme si, à même l’obstacle qui un instant a pu nous en retrancher, l’élément rare — montagne ou évidence — de lui-même se déplaçait jusqu’à nous : que, poésie, rien du coup ne la distingue d’une réalité dont elle continue de tirer, sans en conserver de trace toujours reconnaissable, le pouvoir rudimentaire qui aveuglément nous a engagés.
.

Ce feu qui, sans même adhérer au terme qui le désigne, ne tient pas en place (qu’on le nomme froid, aussi bien…). Cette image déroutée qui, une fois éteinte, nous accompagne au cœur de notre inattention. Cet élargissement de son premier éclat jusqu’à la banalité.
.

Aveuglante ou banale, l’écart est peu sensible, comme d’une lampe qui ignore le jour.
.

Elle est comme décolorée par la rapidité avec laquelle elle s’éloigne de la circonstance qui lui avait conféré semblant de justification. Si loin qu’elle apparaît nette de passé, qu’on la retrouve au-devant de soi comme non avenue, son point d’origine ne se laissant localiser que dans l’instant, et dans un instant qui la dessaisit coup après coup, des significations auxquelles on peut l’avoir assujettie.
.

Si loin qu’il semble que la parole débordée, dans son emportement, aille droit à une destruction.
.

Poésie. Déjà, ce n’est plus d’elle qu’il s’agit. Sa force est dehors, dans la plénitude qui l’entame. Et dans cet instant où, la parole en place, de nouveau elle se révèle en défaut.
.

Ici la plaie parle, elle est devenue nécessaire.
.
.

André du Bouchet,  Image parvenue à son terme inquiet (extrait)
Dans la chaleur vacante suivi de Ou le soleil, Poésie/Gallimard,2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s