Hostilités

by Do-Ho-Suh

by Do-Ho-Suh

Aujourd’hui, je ne me suis pas rendue là-bas. Les planches auraient pu pourrir et leur parterre humain crouler au trou de l’enfer, rien ne respirait que l’envie sauvage de passer par les armes cette petite société idiocrate et ses fumées absurdes.  Rien qui importe encore au creux  d’un instant déjà trop long. Rien sur l’avant-scène que cette trombe de nerfs tirés de l’exaspération, et son diktat humoral.

L’introuvable silence.

Publicités

2 réflexions sur “Hostilités

  1. Pas un mot sur le texte, mais sur la photo : vraiment du fake art contemporain dans toute sa splendeur, dans lequel on dirait bien que les artistes chinois, qui ont compris le marché, deviennent les plus grands spécialistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s