Le poids vivant de la parole ~ Armel Guerne

Chiharu Shiota In silence

Chiharu Shiota, In silence

.

On peut écrire, et l’on écrit ;
on peut se taire, et l’on se tait.
Mais pour savoir que le silence
est la grande et unique clef,
il faut percer tous les symboles,
dévorer les images,
écouter pour ne pas entendre,
subir jusqu’à la mort
comme un écrasement
le poids vivant de la parole.

Armel Guerne, Le poids vivant de la parole, Éditions Solaire, 1983

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s