Si tu es sage….

© Photo Régis Nory

© Photo Régis Nory

.

Si tu es sage, je te dirai que la Vézère m’a souvent parlé à l’oreille pour me raconter son histoire si merveilleuse que j’ai cru longtemps qu’elle sortait d’un livre de légendes.
Si tu es sage, je te dirai à voix basse le poids du ciel en juillet et le baume du soir où s’enroulent les rubans de ta peau sur mon corps épuisé. Je te dirai le foin du rêve si léger, où se cherchent nos mains dans la moiteur de l’été. Alors, mon coeur est si près de toi que je peux toucher le ciel avec la main. Dans le pré de ton corps, je pose ma tête sur l’algue fine d’une fleur triangulaire et nous reposons, ensevelis sous des pétales de lumière.
Si tu es sage, je te montrerai, ce soir, le semeur d’oiseaux dans la plaine.

Pierre Fanlac, Ferveur du Périgord, Éditions P. Fanlac, 1973

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s