e. e. cummings

Self-Portrait, Oil Painting. Cummings in the 1950s.

Self-Portrait, Oil Painting. Cummings in the 1950s.

6.

esprit colossal
(abatttu par toujours
rien)ô charmante
minuscule personne

jovial ego(&
tendrement malicieux
gobemouchant l’alter)
pitre d’angelot

partout le bienvenu
(mais surtout chez nous
dans les neigeux nulleparts
de l’hiver son silence)

juste un milliardième
donne-moi de ce curieux
de tout gaîment humble
vivantissime courage tien

e. e. cummings, 95 poèmes, Poésie Points, 2006
(traduit de l’anglais par Jacques Demarcq)

.

persiennesspirit colossal
(&daunted by always
nothing)you darling
diminutive person

jovial ego(&
mischievous tenderly
phoebeing alter)
clown of an angel

everywhere welcome
(but chiefly at home in
snowily nowheres
of winter his silence)

give me a trillionth
part of inquisitive
merrily humble
your livingest courage

e.e.cummings,  95 Poems,
New York : Harcourt, Brace, 1958.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s