Les os des morts ~ Gabriela Mistral

Miika Järvinen

Photo © Miika Järvinen

.

Los huesos de los muertos
hielo sutil saben espolvear
sobre las bocas de los que quisieron.
¡ Y éstas no pueden nunca más besar !

Los huesos de los muertos
en paletadas echan su blancor
sobre la llama intensa de la vida.
¡ Le matan todo ardor !

Los huesos de los muertos
pueden más que la carne de los vivos.
¡ Aun desgajados hacen eslabones
fuertes, donde nos tienen sumisos y cautivos !

______________________

Les os des morts
savent poudrer d’une glace subtile
les bouches de ceux qui aimèrent.
À tout jamais il les empêche d’embrasser !

Les os des morts
jettent leur blancheur à la pelle
sur la flamme brûlante de la vie.
Ils lui tuent toute ardeur !

Les os des morts
ont un pouvoir plus grand que la chair des vivants.
Car bien qu’épars ils sont de durs chaînons
qui nous retiennent, soumis et captifs !

Gabriela Mistral, extrait de Desolación (1922)
in D’amour et de désolation, Editions Orphée  La Différence, 1989

Traduit de l’espagnol (Chili) par Claude Couffon

___________________________________
► Un autre poème ICI, du même recueil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s