Territoires de Jean Follain

©  Photo Kent Shiraishifor National Geographic

© Photo Kent Shiraishi
for National Geographic

.

DANS LE TEMPS

Au temps des innombrables suites
du roi Soleil
il avait gelé
une nuit sur la terre
l’homme après boire
avait essuyé sa moustache blonde
et la femme un peu regardé
les cristaux du givre
les siècles futurs attendaient
longue armée
au sommet des monts.

.

Raven Spires_Glasgow

.

CALOMNIE

Dans cette ville où le haras s’effrite
où pèle un mur d’hospice
la cheminée comme un guignol de cendres
la pelle à feu
et le dernier tison
sont témoins de flancs purs,
d’un cœur calomnié
dans la détresse obscure

Jean Follain, poèmes extraits de Territoires, Poésie/Gallimard, 2003

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s