39.

roseauxVB

.
Où nul ne peut demeurer ni entrer

voilà vers quoi j’ai couru
la nuit venue
comme un pillard

Puis j’ai repris le roseau qui mesure
l’outil du patient

Philippe Jaccottet,  Airs  [L’encre serait de l’ombre]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s