Le mur (extrait) ~Marcel Migozzi

.

contre ce mur
l’échelle en bois couleur de l’os

on est tombé
dans un jardin de malemort

quelle illusion
a-t-on enterrée dans la boue

.
.
à chaque instant de doute       un mur

comment le franchir sur l’instant

en vérité       ne se dit plus qu’avec retard
et seulement dans la boue murée de l’instant

.
.
on a bâti ce mur
en pierres d’expériences
vaines

il a vieilli en un seul jour

a laissé ruines d’idéal

.
.
depuis sommes       si peu

éternisant
le face-à-face avec l’usure
de la foi

que serons-nous

.
.
façon d’espérer       mal

réunions et rapports
broderies dans les points

camarade ignorance
prophète de la nuit

comment revivre       échec et mur

.
.
avoir pris tant de coups
pour le Soir       resté nain

ces marques d’affection       pour rien

que l’amer rouge
.

Marcel Migozzi_Derniers témoinsMarcel Migozzi, Derniers témoins, Tarabuste, 2012

________________________________
► Bio-bibliographie sur Poezibao
Derniers Témoins, recension par L-E Martin sur le site du Salon littéraire,

Publicités

Une réflexion sur “Le mur (extrait) ~Marcel Migozzi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s