A part from Janus

[…]

Mains adossées aux étoiles, tu campes à l’ubac,
tracé de peau à flanc de lumière,
glabres demi-lunes drapées du pli de leur linge.

Vivent tes nuits de Janus au cap de l’attente,
dans le réveil d’antiques galaxies ignorées.

Des désirs rectilignes y parlent suppliants leur langue d’échine,
dans la charge roidie des mirages à fleurir les entrailles.

[…]

VB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s