12.

« …Alors celui qui écrit ne tient qu’à un fil et il sait bien où ce fil le mène.

[…]

L’authenticité décape les mots au point de les rendre agressifs.
Ils se retournent contre toi qui misais sur eux. Ils te blessent.
C’est à ce moment-là qu’il faut continuer à leur faire face. »

Pierre-Albert Jourdan, L’approche 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s