Jos Roy, sous ciel d’e-toiles

.
.
.
toi face collée au dernier ciel
le regard échoué sur d’autres
terres où                                      je
n’a plus de sens
paradis                charogne
semblable           inaccessible
laissant l’intégrité de l’émeraude
saurai-je dire ?
dans la contraction de quelque muscle
ou de quelque amour
saurai-je dire ?
les mots de limbe
non-nés
            toujours
saurai-je dire ?
ce qui ailleurs nous lia
entravant la marche
et le miracle pourtant          :
nos empreintes
dessinaient une rose
derrière et nous sans cesse
projetés
et nous                        vivants dans la misère
                  et nous                                            aveugles
 vivants
.
Jos Roy
________________________________________
► Une voix singulière sur les sentes de Belar Beltza
.
Publicités

Une réflexion sur “Jos Roy, sous ciel d’e-toiles

  1. Pingback: Voix singulière, Jos Roy | enjambées fauves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s